Corinne Laurent


L'atelier

J’ai longtemps travaillé dans une cave sous des néons blancs.

 

Je collectionnais des fleurs, des feuilles, des racines, des morceaux de bois, des coquillages, des cailloux, des vis, des boulons, des fils, … (A défaut de pouvoir regarder le monde extérieur par une fenêtre, c’était une manière de le faire entrer dans la pièce où je travaillais).

Je traquais leurs traces dans la terre, puis, la porcelaine.

Je les nouais avec des fils.

 

Aujourd’hui, mon atelier est parmi les arbres et la lumière entre par les fenêtres.

 

Je caresse toujours la peau des choses.